Nos partenaires

Un réseau pour récupérer vos impayés

Réseau Avocats

Des Avocats spécialisés en recouvrement sont à votre disposition de manière intégrée.

Lors de l’audience d’introduction, ce sont les avocats qui entrent en piste afin de prendre jugement et au besoin rédiger les conclusions en cas de contestations.

Tous les avocats agissant par le biais de la plateforme VENTURIS, sont interconnectés avec notre système et y reflètent l’ensemble des actions prises afin d’assurer une transparence totale du processus de recouvrement.

En outre, en termes de recouvrement Judiciaire, il est nécessaire de constituer une jurisprudence de qualité, seule garante d’une pérennité de votre recouvrement, raison pour laquelle nous sélectionnons pour vous des Avocats spécialisés.

Nous assurons une prise de jugement sur la totalité des juridictions en Belgique.

Dès les jugements rendus, notre réseau d’Huissiers de Justice agit afin d’exécuter sans délais les décisions rendues.

Réseau Huissiers de Justice

Notre réseau National d’Huissiers de Justice à votre disposition.

Pourquoi avoir recours à une Phase Judiciaire et à des Huissiers de Justice ?

Fort de notre expérience sur plus de 2 millions de factures impayées, nous avons constaté les typologies suivantes en termes de raisons du non paiement :
Votre débiteur a oublié ou perdu de vue la créance, une relance amiable suffit généralement, voire un rappel téléphonique.
Votre débiteur a des difficultés financières, toutefois lors des relances amiables, il saisit l’opportunité de l’octroi d’un plan d’apurement.
Votre débiteur n’a pas, ou n’aurait pas reçu la facture ; lors des relances amiables nous lui délivrons une copie, le dossier est réglé à l’amiable.
Votre débiteur retarde au maximum le délai en vue de payer ses créances, il connaît la limite et n’hésite pas à payer à la dernière limite. Attention, il sait également s’il n’y a pas de limite (pas de poursuite).
Votre débiteur est surendetté et complètement insolvable, il ne paiera pas plus à l’amiable qu’au judiciaire.
Votre débiteur est un « spéculateur », il pense que vu l’enjeu de la créance, vous n’irez pas en justice.

Nous constatons également un taux de récupération raisonnable lors de la phase amiable, notamment eu égard :

Nos relances graduelles.
Nos suggestions d’octroi de plan d’apurement.
La mise à disposition d’un centre d’appels à large plage horaires et large capacité d’appels.
Un site web à disposition de vos débiteurs en défaut de paiement.
Nos campagnes d’appels sortants afin de sensibiliser les débiteurs à leurs intérêts de régler leurs créances à l’amiable afin d’éviter les désagréments et les coûts d’une phase judiciaire.
Nos recherches d’adresses.
Le maintien d’un signal clair crédibilisant le message lors de la phase amiable ; en effet, à titre de cohérence et de crédibilité, la phase judiciaire est réellement entamée. Les débiteurs « spéculateurs » sont dès lors limités.